APPELEZ-NOUS : +225 21 59 05 11
Open/Close Menu Bâtiments, Travaux Publics, Immobilier, Engins lourds, Informatique, Multimédia
AVEZ-VOUS UN PROJET?
OBTENEZ UN DEVIS GRATUIT »
APPELEZ-NOUS MAINTENANT:
+225 21 59 05 11
Mesures de sécurité sur un chantier

Il n’est pas toujours facile d’être une entreprise responsable d’un projet de construction. En effet, les risques au travail existant dans tous les secteurs d’activité, celui du BTP est l’un des plus sujets aux accidents de travail. Pour assurer la sécurité et la santé des travailleurs et même des visiteurs, il convient d’imposer certaines règles qui ne doivent pas faire l’objet de transgression. Quelles sont donc les mesures de sécurité à mettre en place sur un chantier BTP ?

Pourquoi le risque est-il élevé sur un chantier de construction ?

Diverses raisons peuvent justifier le taux de risque élevé sur un chantier BTP. Au nombre de celles-ci, on peut retenir:

  • Le nombre important des travailleurs présents simultanément sur le site;
  • La nature du matériel et des machines utilisées: mécanique, électrique, thermique, chimique, sonore, coupant…
  • Le travail en altitude;
  • La dénivellation du terrain.

Les équipements de protection

La sécurité des travailleurs sur un chantier de construction incombe le plus au chef de l’entreprise en charge du chantier. Juridiquement, il est le premier à être mis en cause en cas d’accident. Pour cela, il a l’obligation de prendre des mesures de sécurité et de veiller à leur respect strict. Parmi ses mesures, on note le port ou la mise en place d’équipements de protection.

Les équipements de protection individuelle (EPI)

Ces équipements servent à protéger personnellement celui qui les porte contre des dangers aussi bénins qu’irrémédiables. Dans cette catégorie, on peut citer:

  • Les casques : ils protègent généralement le porteur contre les blessures ou chocs provoqués par des chutes d’objets, des collisions contre des objets, des projections de matière caustique, et même par des flammes.
  • Les lunettes : elles assurent la protection des yeux contre les rayonnements ou les projections.
  • Les chaussures et bottes : pour protéger les pieds contre des risques de toute nature.Elles doivent être conformes aux normes en vigueur et biens entretenues.
  • Les vêtements de protection : ils préviennent les agressions mécaniques (coupures, éraflures), chimiques (brûlures par des agents chimiques) et thermiques (froid, chaleur, incendie).
  • Les gants : les mains étant très sollicitées sur un chantier de construction, elles sont plus sujettes aux risques de perforation, brûlure, coupure, et déchirure. Il est donc important de les protéger par des gants, manchettes et autres accessoires.
  • Les protections auditives : il s’agit des bouchons et coquilles protégeant les oreilles contre les nuisances sonores.
  • Les masques : ce sont des dispositifs qui protègent les voies respiratoires contre des particules nocives et des agents pathogènes.
  • Les dispositifs antichute : cordes, enrouleurs, harnais, mousquetons et autres protègent les ouvriers des risques de chute

Les équipements de protection collective (EPC)

Mesures de sécurité sur un chantier: Panneau de signalisation
Ils protègent non seulement les personnes mais aussi le matériel de chantier en les isolant des dangers tels que les heurts, les chutes, les dommages… Pour cela, ils doivent bénéficier d’une plus grande priorité que les équipements de protection individuelle. Leurs fonctions peuvent être diverses :

  • Éviter l’accès à une zone à risque : barrières, cônes, panneaux de signalisation et autres.
  • Réduire les émissions : on peut citer les capots, les caissons acoustiques et les systèmes d’aspiration.
  • Abriter les personnes et le matériel : tentes, hangars, conteneurs
  • Éliminer le danger : il s’agit par exemple des filets, des échafaudages et des garde-corps.

Autres mesures de sécurité préventive sur un chantier

Outre le port ou la mise en place des équipements de protection individuelle et collective, il revient à l’employeur de prendre d’autres mesures préventives pour réduire considérablement le risque sur le site de construction. Au nombre de ces mesures, on peut relever :

  • La sensibilisation des travailleurs sur les risques liés au métier;
  • La propreté du chantier;
  • Le renouvellement des équipes de travail;
  • L’aménagement de l’emploi du temps pour éviter de faire travailler aux heures trop chaudes ou trop froides;
  • L’aménagement des salles de pause;
  • L’interdiction de la présence d’enfants sur le chantier;
  • L’installation de clôture autour du site;
  • La mise en place d’un système de communication à distance entre les travailleurs;
  • La surveillance du site par des dispositifs de sécurité électronique.

Que retenir ?

Sur un chantier de construction, tous les protagonistes doivent s’assurer de respecter scrupuleusement les règles de sécurité établies. L’employeur étant le premier mis en cause en cas d’accident, il doit veiller à la mise en place de mesures supplémentaires tenant de l’hygiène, de l’information et de la santé des travailleurs.

© 2019 Leader Group Universal S.A.R.L .
Tous droits réservés.
Mentions légales | Politique de cookies | Plan du site